Voir le panier

"Arrêtons avec les professionnels de la politique"

281-ATTARD ISABELLE.jpg

Isabelle Attard, députée apparentée écologiste de la cinquième circonscription du Calvados, est une femme politique libre, démocrate et citoyenne. Après avoir dénoncé les agissements de Denis Baupin et de Jean-Michel Baylet, elle encourage les femmes à parler des violences dont elles sont victimes. Ses autres combats : la corruption et le réveil de la conscience politique. Elle s'exprime également sur l'affaire Fillon et la prochaine élection présidentielle. 

À deux mois de la présidentielle, comprenez-vous que l'affaire Fillon ne « redescende » pas et que le candidat se maintienne ?

- "Dans n'importe quel pays, Suède, Angleterre et même aux États-Unis, il aurait renoncé. On est comme avec Jérôme Cahuzac, dans le déni total. Le problème n'est pas qu'il a embauché sa femme, c'est que cela soit fictif et qu'elle ait été payée près de 10 200€ ! Sans tomber dans une chasse aux sorcières, il est temps de faire quelque chose. En peu de temps, nous avons eu les affaires Cahuzac, Thévenoud... Un scandale par-ci, par-là, plus la crise, la misère sociale... L'affaire Fillon est la cristallisation de ce trop à supporter.

A l'élection présidentielle, quel regard portez-vous sur les candidats ?

- Il y en a quatre qui me plaisent. En l'occurrence, Charlotte Marchandise (1), quelqu'un de très bien, qui défend toutes mes idées. Yannick Jadot (Europe-Écologie-Les Verts), que j'estime énormément. Benoît Hamon (PS) qui a dit des choses très bien pendant la primaire du PS. Et Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) avec qui je partage beaucoup. Il faudrait les fusionner... Ou, mieux, que les trois hommes laissent leur place à la seule femme ! Mais je ne sais pas aujourd'hui pour qui je voterai. Depuis l'élection de Benoît Hamon, nous sommes dans une phase où il y a quelque chose de superbe à faire en politique, en projet de société. Il nous faut un rassemblement. Les trois hommes doivent aussi comprendre ce que Charlotte Marchandise signifie comme besoin et comme volonté des citoyens de participer aux décisions. Avec le 'Fillongate', c'est comme un cri du cœur. Il faut se battre avec ses convictions et arrêter ce simulacre de démocratie pour avoir, vraiment, une démocratie. Et arrêtons aussi avec les professionnels de la politique. Quand François Fillon a-t-il travaillé dans autre chose ? Jamais."

Interview : Jérémy Paradis

 

(1) Charlotte Marchandise est la candidate élue du mouvement citoyen Laprimaire.org

L'intégralité de l'interview d'Isabelle Attard est à retrouver dans le prochain numéro de Normandie Magazine qui paraîtra début avril.

Visuel : Isabelle Attard, députée du Calvados (photo © Frédéric Grimard)

À lire également dans la lettre d'information-Normandie News de mars :
Le futur de la voiture électrique à Rouen
15 jours pour tout savoir sur l'apprentissage
Festival : Le Café de la Marine à Sotteville-lès-Rouen

 
Publié le : 02/03/2017

abonnez-vous

abonnez-vous

Réseaux sociaux

Magazine n° 282 - AVRIL-MAI 2017

282-ARTICLE IMAGE NM 282.jpg

L'équipe éditoriale

Voir toute l'équipe

Devenir annonceur

Devenir annonceur


ici la boutique

Télécharger gratuitement
l'application «Normandie Mag » sur


Non, merci,
accédez directement au site