Voir le panier

Apprentissage : le Plan normand présenté aux élus

Apprentissage nov 2016

Les élus régionaux, lors de l'assemblée plénière du 21 novembre, se prononceront sur le Plan normand de relance de l'apprentissage et notamment sur son financement. Le budget annuel est estimé à 136 millions d'euros.

 

10 000 places vacantes

Porté par David Margueritte, vice-président de la Région Normandie chargé de la formation, de l'apprentissage et de l'orientation, ce Plan normand a pour objectif de développer l'apprentissage pour atteindre un taux d'occupation maximum des CFA (centres de formation des apprentis). Aujourd'hui, la Normandie compte 22 300 apprentis pour une capacité d'accueil de 32 000 places.

Le Grenelle de l'apprentissage, voulu par Hervé Morin, président de la Région Normandie, en janvier dernier, a fait émerger une cinquantaine de propositions qui ont été présentées en juin à La Cité de la Mer à Cherbourg-en-Cotentin. Sur ces 50 propositions, une vingtaine d'actions concrètes ont été retenues pour être présentées au vote des élus lors de l'assemblée plénière du mois de novembre. Parmi elles, la Région veut notamment assurer le pilotage de la politique d'apprentissage, en réunissant les 71 CFA normands.

La première "Assemblée des CFA" s'est tenue le 2 novembre. Elle réunissait une centaine de présidents d'organismes gestionnaires ainsi que des directeurs de CFA. L'occasion pour David Margueritte de rappeler que l'objectif est de partager une information identique envers tous les établissements et de fixer un cadre global commun d'intervention régionale : "La culture du résultat, l'évaluation, l'échange des bonnes pratiques et la mutualisation sont au cœur des objectifs de cette première assemblée des CFA".

 

Un jeune Normand sur quatre au chômage

Le vote de la majorité régionale ne fait pas de doute sur cet engagement fort du président Morin qui rappelait fin septembre que "Ces cinq dernières années, le nombre d'apprentis a baissé dans notre région. Aujourd'hui, 10 000 places sont vacantes dans les centres de formation d'apprentis normands. Un jeune Normand sur quatre est au chômage. C'est plus que la moyenne nationale. Or nous savons que l'apprentissage est une très bonne option pour que les jeunes décrochent un emploi. Il est urgent d'agir. Le Plan normand de relance de l'apprentissage élaboré avec l'ensemble des acteurs de la filière prend en compte toutes les pistes pour enrayer ce phénomène. Une meilleure orientation et connaissance des métiers, l'aide aux apprentis et aux entreprises sont au cœur de cette relance. Je souhaite vivement que tous ensemble nous jouions collectif au service des jeunes".

 

Photo : David Margueritte a tenu la première assemblée des CFA normands à l'Hôtel de Région de Rouen le 2 novembre (© Jérôme Doinel/Région Normandie)

 
Publié le : 03/11/2016

abonnez-vous

abonnez-vous

Réseaux sociaux

Magazine n° 281 - FÉVRIER-MARS 2017

GRANDE IMAGE UNE 281.jpg

L'équipe éditoriale

Voir toute l'équipe

Devenir annonceur

Devenir annonceur


ici la boutique

Télécharger gratuitement
l'application «Normandie Mag » sur


Non, merci,
accédez directement au site