Voir le panier

Little Bob, quelle histoire

284-ARTICLE LITTLE BOB.jpg

Entre les festivals et la préparation d'un nouvel album, Little Bob, le rockeur havrais légendaire, a joué à Matignon. Invité par le premier ministre. Fun !

Il fait chaud ce soir de fête de la musique. 37°C dans la cour de l'hôtel Matignon à Paris. Et la prestation de Little Bob sur scène n'a pas pour vocation à faire baisser la température. "En fait, le personnel avait émis le souhait d'avoir un groupe de rock dans les jardins, et c'est Édouard Philippe qui a suggéré mon nom au ministère de la Culture. On a eu la chance au Havre d'avoir un maire qui aime Bruce Springsteen plutôt que Johnny Hallyday ! Il est venu nous saluer pendant la balance. 

Une heure et demie de concert avec ce son caractéristique, à la fois tranchant et élégant, et cette voix prenante qui défie le temps. 

Les projets ne manquent pas en ce moment. Un best of à préparer pour la fin de l'année chez Very Cord, son nouveau label (Deep Purple, Marianne Faithfull, Trust) distribué par Warner. Mais il doit aussi sortir un nouvel album trois mois après le best of. Depuis, chez lui, dans son quartier de l'Eure léchant le port du Havre, il travaille de nouveaux textes. Parfois c'est une mélodie qui lui vient soudainement à l'esprit, "Ou un riff, un rythme". Ensuite, Bob retrouve son groupe afin de peaufiner les arrangements : "Ce sont d'excellents musiciens, ce n'est pas moi qui vais leur dire comment jouer". 

Jean-Pierre Boulais

Photo : Little Bob à Matignon (photo Mimie)

 
Publié le : 25/07/2017

Archives

Voir toutes les archives

abonnez-vous

abonnez-vous

Réseaux sociaux

Magazine n° 284 - AOÛT-SEPTEMBRE 2017

284-ARTICLE UNE SIRON.jpg

L'équipe éditoriale

Voir toute l'équipe

Devenir annonceur

Devenir annonceur


ici la boutique

Télécharger gratuitement
l'application «Normandie Mag » sur


Non, merci,
accédez directement au site