Voir le panier

Au nom de la Normandie

Marque Normandie

Le visuel de la marque Normandie était très attendu depuis quelques temps. Lors de sa présentation devant une foule d'invités au Pôle International du Cheval à Saint-Arnoult près de Deauville, c'est la simplicité de l'option retenue qui prévalait dans les commentaires. Et pour cause, c'est le nom de la Normandie qui est apparu sur le grand écran, avec, dans l'épaisseur des lettres majuscules un jeu de couleurs différentes.

Un sigle qui se décline, à la demande, de petits ajouts graphiques simples eux aussi. Ce choix de s'appuyer uniquement sur le nom de la région, sans référence, par exemple, à l'étendard des léopards jaunes sur fond rouge, tient à deux raisons majeures estime le président de la Région Normandie, Hervé Morin : "La Normandie est connue dans le monde entier, pas son étendard. Ensuite, nous avons la chance rare que ce nom soit quasiment le même en Anglais : Normandy".  Il rappelle que cette démarche faisait partie d'un de ses engagements campagne lors des dernières élection régionales : "Celui de tout faire pour rendre son attractivité à la Normandie, d'en faire une vraie et grande marque internationale. Comme New York. Comme Barcelone. Comme Berlin. Comme Lyon. Comme tous ces territoires qui, au-delà de leur histoire, ont su s'adresser à chaque habitant de la planète pour leur dire : 'Venez nous voir, venez vous installer chez nous, venez être heureux chez nous, venez entreprendre chez nous, consommez nos produits !'"

En ce qui concerne l'esthétisme de la démarche, Annie-Claude Gaumont, vice-présidente de Normandie Université et membre du comité stratégique considère qu'il s'agit là d'un "Logo à la fois très simple et très chic. Il est haute couture : très élégant tout en laissant chacun l'adapter, à une époque où l'uniformisation devient courante." On pourrait ajouter qu'il est surtout prêt à porter par chaque secteur normand de vocation différente désirant adopter cette nouvelle marque au sigle modulable. L'idée de se concentrer sur le nom "Normandie" se tient, forcément, car c'est un signal unique, donc non dispersif, et fort. Reste qu'en matière graphique seul l'avenir dira si la formule est la bonne.

Une soirée de lancement, également, de l'agence de l'Attractivité, qui sera présidée par Philippe Augier, maire de Deauville, et se situera au Havre. Une agence multi-missions qui va gérer la marque territoriale, effectuer un travail d'influence au niveau mondial, articuler les diverses démarches d'attractivité et de promotion de la Normandie. Elle interviendra aussi sur les synergies et l'animation du réseau des ambassadeurs normands (1500 actuellement), détectera et soutiendra les projets intéressants pour le territoire, accompagnera de grands événements normands, et enfin s'occupera de la création d'outils d'aide à la décision.

 

Jean-Pierre BOULAIS

 

Photo : Philippe Augier, Hervé Morin et Marie Agnès Poussier-Winsback dévoilent les déclinaisons du sigle de la marque Normandie (© JP.Boulais/Normandie-Magazine)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Publié le : 24/06/2017

Archives

Voir toutes les archives

abonnez-vous

abonnez-vous

Réseaux sociaux

Magazine n° 284 - AOÛT-SEPTEMBRE 2017

284-ARTICLE UNE SIRON.jpg

L'équipe éditoriale

Voir toute l'équipe

Devenir annonceur

Devenir annonceur


ici la boutique

Télécharger gratuitement
l'application «Normandie Mag » sur


Non, merci,
accédez directement au site