Voir le panier

Royal de Luxe s'apprête à éblouir Le Havre

Royal de Luxe Le Havre 2017

Jean-Luc Courcoult aime raconter des histoires venues d'ailleurs. Mais dès qu'il s'agit de ses Géants, le créateur préfère leur laisser l'effet de surprise. Seulement, comme ils sont nés au Havre en 1993, et que le lien est fort avec la Porte océane, en juillet prochain, à l'occasion du 500e anniversaire de la ville, ce sera la sixième fois qu'il s'y rendront, Jean-Luc fait un effort : "On s'est dit que nous allons vous en parler (silence), mais pas trop !" Il sort une feuille de papier. "C'est le scaphandrier qui a trouvé ce message dans une bouteille. Une lettre des Géants aux Havrais, je vais vous la lire".

La voix est à la fois douce et puissante, un peu rauque, une voix de radio déroulée sur des intonations poétiques. Comme si Courcoult était face à des enfants. Et la magie fonctionne. "C'est l'histoire d'un étrange conteneur enfoui dans le sable. Il va être soulevé par le scaphandrier, un Géant lui aussi, et traîné sur la plage. Lorsque j'ai ouvert la porte dit-il, très épaisse, pleine de gros rivets rouillés, j'ai vu de mes yeux à l'intérieur 15 personnes en somptueux habits renaissance. Soudain quelqu'un a dit 'Mon roi, comment allez-vous ?' Et un autre homme s'écrie : 'Sir, on a traversé le temps ! Une sirène me chuchote à l'oreille : c'est François 1er.' Et puis, après avoir nagé, un grand voilier nous a recueilli. Et le roi m'a donné rendez-vous au Havre de grâce... Voilà l'histoire que nous allons venir vous raconter du 7 au 9 juillet. Ce spectacle s'appelle 'Franciscopolis', il a nécessité deux ans de travail."

La part du rêve

"À l'époque, Le Havre voulait dire lieu d'apaisement. Ce spectacle, c'est une sorte de théâtre à travers le temps. Aujourd'hui, nous sommes dans un climat d'urgence, mais nous ne nous arrêterons pas... Pour la sécurité, nous avons décidé de ne pas trop s'étaler dans la ville. Donc nous resterons dans un périmètre situé dans la ville basse." Le parcours des Géants sera mis en ligne sur le site de la ville le 3 juillet : royaldeluxe-infospratiques.lehavre.fr.

Lorsque nous lui demandons si les Géants bénéficient maintenant des nouvelles technologies, afin de se déplacer par exemple, la réponse "courcoultienne" est tranchante : "Je suis un artiste rétrograde ! Les Géants avancent toujours tirés par des cordages manipulés par des hommes. Un boulot épuisant pour la trentaine de conducteurs, mais qui constitue une part importante de la magie du spectacle, de la part du rêve. En Afrique, les gens s'interrogeaient spontanément : mais comment peuvent-t-ils donner la vie à du bois ?"

Luc Lemonnier, le nouveau maire du Havre suite à la nomination d'Édouard Philippe à Matignon, rappelle que "Ce 500e anniversaire est l'occasion de montrer combien Le Havre est une ville ouverte, généreuse et créative. Les Havrais adorent les Géants auxquels ils sont viscéralement attachés. Royal de Luxe va nous offrir un moment populaire exceptionnel."

Un moment très attendu.

Jean-Pierre BOULAIS

 

Photo : Luc Lemonnier, maire du Havre, et Jean-Luc Courcoult, créateur des Géants de Royal de Luxe (photo JP Boulais/Normandie Magazine)

 
Publié le : 20/06/2017

Archives

Voir toutes les archives

abonnez-vous

abonnez-vous

Réseaux sociaux

Magazine n° 284 - AOÛT-SEPTEMBRE 2017

284-ARTICLE UNE SIRON.jpg

L'équipe éditoriale

Voir toute l'équipe

Devenir annonceur

Devenir annonceur


ici la boutique

Télécharger gratuitement
l'application «Normandie Mag » sur


Non, merci,
accédez directement au site