Voir le panier

Les commerçants locaux s'emparent du net

Victor Gobourg Marché Privé

Marché Privé, dirigé par Victor Gobourg, a lancé début juin sa Marketplace à Dieppe, Rouen devrait suivre. Désormais, les commerçants locaux passent le cap du numérique.

"Je crois aux commerces de proximité s'ils prennent le virage du numérique", déclare Victor Gobourg, fondateur et P-DG de Marché Privé. À 27 ans, il a lancé sa Marketplace le 3 juin à Dieppe. L'ouverture à Rouen est prévue prochainement. "L'idée est de proposer un Amazon des commerces de proximité. Mais là où Amazon tue le commerce local, nous offrons aux commerçants de nouvelles perspectives à travers un site internet marchand qui rivalise avec les grandes surfaces".

À Dieppe et aux alentours, ils sont déjà 45 commerçants à s'être lancés dans l'aventure du numérique. 

Pour Marché Privé qui fonctionne comme une start-up, l'enjeu est de taille. "Actuellement, elle compte 19 personnes mais nous envisageons une soixantaine d'embauches d'ici fin 2018, principalement des emplois de Business Developer Consultant et des Account Manager." Marché Privé ambitionne de couvrir toute la Normandie d'ici la fin de l'année ainsi que la région parisienne et la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Clémence LAMBARD

Marché Privé
Seine Innopolis
72, rue de la République
76140 Le Petit-Quevilly
tél. 02 77 76 25 22
www.marche-prive.com
 

Visuel : Victor Gobourg, fondateur et P-DG de Marché Privé (photo DR)

Retrouvez l'article intégral dans la version papier de Normandie Magazine, n° 283 (juin-juillet 2017)

Retrouvez l'intégralité du numéro en version e-magazine pour mobile et tablette (3,99€)
en téléchargeant gratuitement l'application NORMANDIE MAG sur
Google Play ou App Store

 
Publié le : 07/06/2017

Archives

Voir toutes les archives

abonnez-vous

abonnez-vous

Réseaux sociaux

Magazine n° 283 - JUIN-JUILLET 2017

PETITE IMAGE NM 283.jpg

L'équipe éditoriale

Voir toute l'équipe

Devenir annonceur

Devenir annonceur


ici la boutique

Télécharger gratuitement
l'application «Normandie Mag » sur


Non, merci,
accédez directement au site