Voir le panier

6,3 millions d'€ investis par Normandie Participations

Depuis septembre dernier, le fonds de soutien à l'économie normande a déjà reçu plus de 150 demandes. Normandie Participations est intervenu auprès de 10 entreprises pour des montants allant de 150 000 € à 2 millions d'euros.

 

Normandie participations DSCF1772

Hervé Morin (photo © Normandie Magazine)

 

Hervé Morin, président de la Région Normandie, a ouvert la soirée de rencontres sur l'investissement en région (à la villa Le Cercle de Deauville) : "Je me réjouis du succès que remporte Normandie Participations. Avec plus de 150 dossiers déposés depuis son lancement, ce succès témoigne d'un réel besoin sur le territoire. Le soutien aux entreprises constitue le fil rouge de la politique régionale. Depuis plus d'un an maintenant, nous nous employons à soutenir les sociétés qui vont bien pour qu'elles aillent encore mieux et à sauver celles qui rencontrent des difficultés."

 

Un fonds d'investissement régional au service du développement économique du territoire

Créée en juin 2016 par la Région, Normandie Participations est une structure de prise de participation en capital dans les entreprises (fonds propres ou quasi-fonds propres) adossée à l'Agence de développement pour la Normandie (ADN). Sur un principe de co-investissement avec des acteurs privés, le fonds s'adresse aux entreprises dans les champs de l'amorçage, l'innovation, le développement, la création, la transmission et le rebond. Son capital sera doté par la Région Normandie, unique actionnaire, de 100 millions d'euros d'ici 2019. À terme, Normandie Participations se donne pour objectif une vingtaine de prises de participation par an pour environ 15 à 20 millions d'euros d'investissements.

 

Au total, 6,3 millions d'euros ont déjà été investis. Le fonds régional Normandie Participations est intervenu pour des montants allant de 150 000 euros à 2 millions d'euros auprès de 10 entreprises dans des secteurs variés dont  :

  • 1,5 million d'euros pour l'industriel Metalvalue Powder spécialisé dans la production de poudre métallique atomisée au gaz, qui s'implantera à Pîtres (Eure).
  • 2 millions d'euros pour la société Remade de Poilley (Manche) spécialisée dans le reconditionnement de smartphones.
  • 175 000 € pour l'entreprise Anfray de Dieppe (Seine-Maritime) spécialisée dans l'industrie des flexibles.
  • 150 000 € pour Malkyrs studio, implantée à Caen (Calvados), jeune entreprise innovante qui développe, fabrique et commercialise des jeux de cartes connectées.
  • 400 000 € pour Datexim, entreprise caennaise spécialisée dans l'imagerie médicale et dans les technologies de lutte contre le cancer.
  • 1,5 million pour la start-up Robocath de Rouen (Seine-Maritime) qui développe des dispositifs médicaux de robotique pour traiter les pathologies cardiaques.
  • 400 000 € pour l'entreprise Sinay de Caen (Calvados) spécialisée dans les études d'impact sous-marines.
  • 800 000 € pour Bim&Co de Saint-Romain-de-Colbosc (Seine-Maritime), spécialisée dans la modélisation et la digitalisation pour les acteurs de la construction.

 

Normandie Participations NM DSCF1790

Valéry Jimonet (Anfray), Mathieu Millet (Remade), Paul Vaudandaine (Malkrys Studio) et Franck Murray (président de Normandie Participations). Photo © Normandie Magazine

 

Un rôle moteur dans la mobilisation de l'écosystème financier autour des porteurs de projets

Depuis sa création, Normandie Participations a tissé des liens avec les fonds d'investissement clé de Normandie (Go Capital et NCI) et avec les filiales des banques du territoire (Crédit agricole, Caisse d'épargne, BNP, Société générale et Crédit Mutuel).
Un travail étroit est également mené avec les Business Angels normands et avec le réseau Entreprendre (partage d'informations, réorientation de projets).

 
Publié le : 10/02/2017

abonnez-vous

abonnez-vous

Réseaux sociaux

Magazine n° 282 - AVRIL-MAI 2017

282-ARTICLE IMAGE NM 282.jpg

L'équipe éditoriale

Voir toute l'équipe

Devenir annonceur

Devenir annonceur


ici la boutique

Télécharger gratuitement
l'application «Normandie Mag » sur


Non, merci,
accédez directement au site